À partir de 2014, la carte d'assurance maladie est invalide



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

À partir de 2014, seule la carte de santé électronique est valide

La carte d'assurance maladie classique expire fin 2013. À partir du 1er janvier 2014, seule la nouvelle carte santé électronique (photo de l'assuré) est autorisée. L'Association nationale des caisses d'assurance maladie légales et l'Association nationale des médecins d'assurance maladie statutaire en conviennent. Les assurés qui ne disposent pas encore d'eGK doivent donc soumettre immédiatement une photo à leur caisse maladie afin que la nouvelle carte puisse être émise en temps utile. "Toutes les personnes assurées n'ont pas encore leur nouvelle carte de santé électronique."

95% des assurés disposent déjà de la carte de santé électronique. .

Selon les informations de l'Association nationale des caisses légales d'assurance maladie, environ 95 pour cent des assurés possèdent déjà l'eGK. Les cinq pour cent restants des assurés doivent maintenant soumettre une photo à leur caisse maladie dès que possible afin que le nouvel eGK puisse être émis en temps utile d'ici la fin de l'année.

Cependant, les assurés sans la nouvelle carte ne seront toujours pas rejetés par le médecin à partir du 1er janvier 2014. Dans ce cas, le règlement s'applique, qui s'applique également en cas de perte de l'eGK: l'assuré peut également recevoir un traitement médical sans l'eGK et dispose alors de dix jours pour présenter une attestation d'assurance maladie valide. Dans le cas contraire, le médecin a le droit de facturer en privé la personne concernée pour le service. Cependant, une facture privée déjà payée ne peut être remboursée que «si la preuve d'assurance correspondante est disponible au plus tard à la fin du trimestre», poursuit le communiqué.

Critique de la carte de santé électronique Encore et encore, la carte de santé électronique est critiquée. Leur introduction a déjà coûté des centaines de millions. Dans le même temps, cependant, il n'y a pas de réelle valeur ajoutée par rapport à l'ancienne carte d'assurance. 728 millions d'euros auraient été investis dans la nouvelle carte d'ici juin de cette année, sans bénéfice apparent pour les patients. Alors que les assureurs maladie légaux (GKV) ont identifié les médecins comme les coupables parce qu'ils porteraient atteinte au projet, l'Association nationale des médecins légaux d'assurance maladie (KBV) rejette les allégations. (ag)

Image: Exemple de carte du BKK

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Régie de LAssurance-Maladie du Québec Publicité Québec


Article Précédent

Pommes - Les bombes de vitamines sucrées sous-estimées

Article Suivant

Le dentiste s'est arraché les dents sans aucun indicateur?