Les droits des handicapés ne sont pas une question de situation budgétaire



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Présidente du VdK Ulrike Mascher: Le plan d'action national pour mettre en œuvre la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées ne va pas assez loin

«Ce n'est pas encore un grand pas en avant», déclare la présidente de l'Association sociale du VdK Allemagne, Ulrike Mascher, à propos du plan d'action national pour la mise en œuvre de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. "Malgré une période d'action de dix ans, le projet actuel ne contient qu'un catalogue de mesures limité à des actions et des projets à court terme. Vous ne trouverez aucun concept à l'épreuve du temps à inclure en vain."

Les critiques de Mascher se sont notamment réunies selon lesquelles les mesures proposées faisaient l'objet de réserves de financement. "Il s'agit de la mise en œuvre des droits fondamentaux des personnes handicapées. Cela ne doit pas être une question de situation budgétaire", a déclaré sans équivoque le président du VdK.

La version actuelle du plan d'action ne contient aucune garantie légale. Sans modifications correspondantes dans les livres du Code social, dans la loi sur l'égalité des personnes handicapées et dans les autres lois pertinentes, il menace d'atrophie à une déclaration d'intention bien intentionnée, poursuit Mascher. Par exemple, l'actuel projet de loi du ministère fédéral du Travail visant à améliorer la performance des instruments de politique du marché du travail ne prend pas en compte les préoccupations particulières des personnes âgées, gravement handicapées et des jeunes gravement handicapés. "Les mesures d'austérité annoncées entraîneront une détérioration significative des opportunités de financement. Cela contredit le concept contraignant d'inclusion", a averti Mascher. Elle estime également qu'il est urgent d'agir pour la poursuite du développement du neuvième Code social (SGB IX), en particulier dans les domaines de la gestion de la réadaptation et de l'insertion professionnelle. "Ces problèmes doivent être traités systématiquement dans le cadre du plan d'action. Pour cela, il est rapidement nécessaire d'aligner la législation allemande sur les objectifs de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées", a déclaré le président du VdK.

Pour parvenir à l'inclusion, une coopération beaucoup plus étroite entre le gouvernement fédéral et les États est nécessaire. Cela est particulièrement important dans le cas des mesures visant à scolariser conjointement les enfants handicapés et non handicapés, qui relevaient jusqu'à présent de la seule responsabilité des États fédéraux.

La journée européenne de protestation de demain pour l'égalité des personnes handicapées a été une bonne occasion de mettre enfin en œuvre les dispositions de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées dans l'intérêt de 8,7 millions de personnes handicapées en Allemagne, dont 7,1 millions étaient gravement handicapées. Cela inclut également l'élargissement de l'accessibilité: "Tant que les personnes handicapées auront des difficultés à accéder aux bureaux, aux cabinets médicaux, aux cinémas et aux théâtres ou à utiliser les transports en commun sans obstacles, l'objectif d'une participation égale à la vie quotidienne de ce grand groupe de population est loin d'être atteint", dit Mascher. (Michael Pausder)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Travailleurs handicapés, demandez une RQTH ou pas!


Commentaires:

  1. Chipahua

    C'est conforme, c'est la pièce admirable

  2. Reece

    Cela semble faire l'affaire.



Écrire un message


Article Précédent

Jus et pain avec des ingrédients d'origine animale

Article Suivant

États-Unis: légalisation du cannabis feu vert